Acces rapide :

Office de Tourisme

Brullioles

Village de Brullioles

La commune est située à l'est de Chamousset-en-Lyonnais entre Brussieu au sud, Montrottier au nord et Saint-Laurent-de-Chamousset au sud-ouest.

 

Le patrimoine

L’église

L’église actuelle date de la fin du XIXe siècle et fut construite sur l’emplacement de l’ancien cimetière. Elle remplaçait l’ancienne église qui datait de la fin du XVe siècle et dont il ne subsiste que l’encadrement du portail en pierres jaunes surmonté d’une Pietà, et qui curieusement a été conservé pour être remonté sur une petite butte à proximité du château de Chamousset, au lieu-dit la Mazalière. On appelle ces ruines « La porte de BRULLIOLES ».

Le Mont Pothu

Le Mont Pothu (818mètres) avec ses roches basaltiques (appelées communément les pierres bleues) et la Pierre Pothu traditionnellement associée à un ancien autel druidique, sont auréolés de légendes. Gargantua s’y serait disputé avec le diable. La Pierre était associée au culte de la fécondité, jusqu’au milieu du XXe siècle, des jeunes couples venaient y danser, certains de s’attirer bonheur et prospérité.

Le château de Charfetain

Il a été construit en plusieurs étapes. C’est Jacques COEUR, célèbre argentier de Charles VII, qui exploitait les mines d’argent de Pampailly à BRUSSIEU, qui est à l’origine de la construction de ce château et de la chapelle où l’on peut voir encore les armes du grand argentier. Le château, fief de Charfetain, a appartenu pendant la seconde moitié du XVIIe siècle et presque tout le XVIIIe siècle à la famille FRERE qui fournit plusieurs échevins à la ville de Lyon. Pendant la Révolution, la demeure et les terres furent vendues comme biens nationaux. Actuellement, Charfetain ressemble plus à un manoir et l’on peut remarquer le portail d’entrée ainsi que la petite chapelle qui a été rattachée, en 1733, à la paroisse de BRUSSIEU.

Le site des 3 chapelles

Jean-Marie FONTANIERE, né en 1831, était très croyant. Il  s’installa au lieu dit Vaux. En 1891, il fut surpris par un violent orage en revenant du bois des Fayes et il faillit trouver la mort. L’année suivante pour témoigner de sa reconnaissance, il fit ériger sur la colline qui domine le village une croix visible de son habitation. Près de ce lieu, il fit construire trois petits oratoires : le premier, dédié à l’Immaculée Conception, le second à saint Antoine de Padoue et le troisième au Sacré-Cœur.

La chapelle Saint-Roch

Elle a été érigée en 1759 pour protéger le village des maladies contagieuses et de la peste. Elle abrite un beau retable avec les statues de Saint-Roch, Sainte Catherine d’Alexandrie et Saint Blaise.

Le lavoir

Situé à l’entrée ouest du village, très bien restauré, ce lavoir est aussi très joliment fleuri en été.

Le blason

Il a été créé en 1996. On y voit la ruralité de la commune (couleur verte), les coquilles qui sont l’emblème de Jacques COEUR. La croix « patée » symbolise les chapelles du village, et la couleur orange les feux solaires aux solstices de printemps sur le Mont Pothu. Le chevron signifie la présence de la Maison Forte de Charfetain.

plan de Brullioles

La commune en images

La mairie

  • Maire : Pascal FICHET
  • Adresse :
    Rue du Mont Pothu - 69690 Brullioles
  • Horaires :
    Mardi et vendredi de 13h30 à 17h30
    Samedi de 8h30 à 11h30
  • Tél. : 04 74 70 52 59
  • Écrire à la mairie : Envoyer un mail à la mairie de Brullioles

Les chiffres

  • Altitude : 543 m
  • Superficie : 1225 ha
  • Population : 813
    Brulliolois
    (Source : Source : INSEE - population totale, RP 2012 en vigueur au 1er janvier 2015)
blason de brullioles
brullioles.fr